Les orchidées sauvages en Poitou-Charentes

Quatre types de biotopes permettent aux randonneurs de découvrir facilement  et d'admirer de nombreuses orchidées sauvages autochtones. Ce sont les pelouses naturelles et les prairies, les divers milieux forestiers et les bermes de routes.

Les pelouses calcicoles:

Ces pelouses calcicoles sont nombreuses tout particulièrement dans le nord des Deux-Sèvres, à l'ouest de Poitiers, au sud de Saintes et en Charentes le long des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Leur végétation plus ou moins rase et la présence de genévriers permet de les repérer aisément.

De mars à fin mai, les randonneurs pourront y observer  une vingtaine d'espèces d'orchidées sauvages. Les Ophrys s'y succèdent: Ophrys araignée, bécasse, brun, mouche, abeille, ainsi que le rare Ophrys jaune, dans le Montmorélien.

            

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site